Nettoyage et entretien de la climatisation de votre maison : retour sur les bonnes pratiques !

entretien climatiseur

Le climatiseur bien qu’il ait un fonctionnement autonome requiert un entretien régulier afin de garantir le plus longtemps possible son efficacité. Quoi que, très peu d’utilisateurs sans soucis. Sachez qu’à terme une clim mal entretenue est fortement susceptible de provoquer des problèmes de santé tels que des allergies, l’asthme, la légionellose, le staphylocoque doré…

En plus de tomber en usure plutôt que prévue, votre système de climatisation risque également de faire naître des problèmes de surconsommation électrique. À travers ses quelques actions très simples que nous vous proposons, vous pourrez vous-même prendre les devants afin de nettoyer votre dispositif et lui assurer un fonctionnement pérenne.

Plus précisément, pourquoi entretenir un climatiseur ?

Avant de découvrir l’importance du nettoyage d’un climatiseur, il convient d’abord de comprendre la chronologie de son fonctionnement. Il s’agit d’un système qui grâce à un fluide frigorigène sert de véhicule à l’air ambiant faisant entrer dans un premier l’air frais à l’intérieur de votre habitation. Il procède ensuite à l’évacuation des calories de l’air chaud vers l’extérieur. Ce qui permet d’avoir un excellent confort thermique en dépit de la température extérieure.

Les systèmes de climatisation assurent ainsi une double fonction. Celle de rafraîchir votre maison en été et celle d’assurer une bonne qualité de l’air à l’intérieur. Vous pouvez donc commencer à vous faire une idée de l’intérêt pour votre confort thermique qu’il soit bien entretenu.

En gros, un climatiseur encrassé peut très fortement compromettre la qualité de l’air de votre intérieur. Nous vous recommandons donc de procéder à un entretien de climatisation annuel afin d’éviter une baisse d’efficacité et assurer la longévité des différents équipements. Il est également utile afin de limiter les risques de panne et préserver la qualité de l’air à l’intérieur de votre habitation.

Comment nettoyer la climatisation de votre maison ?

Rassurez-vous, nettoyer votre climatiseur est une tâche assez simple qui ne vous demandera aucun savoir-faire spécifique. Il vous faudra juste suivre scrupuleusement ces quelques étapes et y aller compartiment par compartiment.

Nettoyer les filtres à air

Les filtres à air comme leur nom l’indique, représentent la première zone de filtration de l’air que peut brasser aussi bien un climatiseur mural, un climatiseur split qu’un climatiseur de cave.  Un filtre à air a donc pour rôle de retenir la poussière et les pollens qui font généralement entrer des acariens à l’intérieur.

Pour nettoyer vos filtres à air, il vous faudra comment se déroule la vente du surplus d’électricité au réseau ? :

  • ouvrir le coffre du climatiseur : ce qui permettra d’avoir accès à l’unité intérieure du dispositif. Assurez-vous cependant avant de commencer que votre climatisation soit éteinte. Pour ouvrir le coffre de votre dispositif, vous n’aurez besoin d’aucun outil. Faites simplement pivoter sa façade avant vers le haut et vous aurez directement accès aux filtres.
  • les retirer : en les déclipsant de leur socle. Là également, vous n’aurez besoin d’aucun outil.
  • les dépoussiérer : en tapotant chaque filtre au-dessus d’une poubelle. Si des amas de poussières résistent, retirez-les manuellement. Quant aux derniers résidus, servez-vous d’un aspirateur aux embouchures plutôt étroites pouvant s’incruster entre les différents compartiments.
  • le rincer : dernière étape du nettoyage des filtres à air de climatisation, elle requiert un rinçage préalable avec de l’eau tiède. Procédez ensuite au brossage de chaque grille avec de l’eau savonneuse et une éponge. Cette opération permettra d’enlever les particules de poussières incrustées.

Nettoyez ensuite les filtres à charbon actif puis rincez le tout à l’eau claire. Faites sécher à l’air libre avant de les replacer au sein de l’unité intérieure.

En période d’utilisation, notamment l’été, nous vous recommandons de reproduire cette opération au moins une fois chaque 2 semaines.

Nettoyer les unités intérieures du bloc de clim

Les filtres de votre bloc de clim ne sont pas les seuls nids à poussières. Sachez qu’elles peuvent également s’accumuler sur l’unité intérieure. Son nettoyage s’impose alors à vous à une certaine fréquence. Deux fois par an feront amplement l’affaire.

Pour procéder au nettoyage de l’unité intérieure, vous devrez respecter ces quelques étapes :

  • mettez hors secteur votre climatiseur ;
  • nettoyez l’ensemble de l’appareil y compris les tuyaux et les câbles avec un chiffon humide ;
  • nettoyez également avec votre chiffon humide les sorties d’air et assurez-vous qu’il n’y ait aucune accumulation de poussière ;
  • essuyez le tout à l’aide d’un chiffon sec et le tour est joué.

Nettoyer les unités extérieures

Directement exposée aux intempéries et aux déchets de toutes sortes, l’unité extérieure est une partie sensible du dispositif qui peut très vite s’encrasser. Vous devez donc le nettoyer au moins deux fois par an ainsi qu’après une longue période d’inactivité.

Pour procéder, veillez :

  • à éteindre le climatiseur
  • à retirer les feuilles et à vérifier que rien ne bloque les évents
  • à vider le bac à condensats et à le nettoyer avec une éponge humide
  • à utiliser une éponge toujours humide afin de nettoyer l’unité extérieure.

Quand faut-il nettoyer la climatisation de sa maison ?

On recommande généralement le nettoyage et l’entretien d’une climatisation à une fréquence régulière, notamment plusieurs fois par an. Quoi que, il est également important de nettoyer son appareil de climatisation avant sa mise en fonction. Cela suppose que vous devez lui donner un coup de neuf à l’approche de l’été et des beaux jours.

Quid du contrat d’entretien de climatisation

Dans l’éventualité où vous ne pouvez pas assurer un entretien régulier de climatiseur, il est possible de souscrire un contrat de maintenance et d’entretien auprès d’un plombier certifié, d’un frigoriste ou d’un chauffagiste. Il vous permet en plus d’assurer l’entretien de votre appareil par un professionnel, une intervention rapide en cas de panne et une visite annuelle de maintenance. Son coût varie généralement entre 90 et 150 € en moyenne par an.